Actions dans les écoles et en milieu pénitentiaire

Daphné VFF : Actions pédagogiques

Des actions pédagogiques dans les écoles et en milieu pénitenciaire

w-40-pictos telech livre vert<< Télécharger le document en pdf

w-80-VFF-ecolew-VFF-pedago-MdA-nimesw-80-Vff-condorcetw-80-VFF-prison

Tous les documents sont sous copyright Carta Europea.
Toute utilisation, même partielle, privée ou publique, est soumise à l'accord préalable de Carta Europea.
Prendre contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


 

Le projet « L’Avocat des femmes victimes de violences » avait comme résultat escompté un programme d’action éducative à destination des établissements scolaires. L’objectif de cette action est de sensibiliser les jeunes à la problématique des violences de genres, par l’explication du phénomène, la mise en exergue des inégalités et des injustices qui en résultent pour contribuer à l’éradication de ce fléau.

La mise en œuvre de cette action était délicate : choisir l’âge du groupe cible d’intervention, utiliser un langage simple et adapté pour sensibiliser sans choquer, parvenir à intéresser le jeune public et engager un travail de réflexion pour amener les adolescents à remettre en question les schémas machistes et la violence comme mode de communication de plus en plus banalisé. Cette action a été engagée le 24 mai 2013, dans le collège Condorcet à Nîmes, après plusieurs discussions avec le Principal de l’établissement, la Conseillère d’Education et une Enseignante. Un groupe d’élèves de 4ème (13/14 ans) a été retenu. L’intervention de Karline Gaborit (avocat) et Gabriella Cairo (coach en victimologie), en présence d’un enseignant, s’est déroulée en deux parties : une partie informative sur les violences d’un point de vue historique, psychologique et juridique, et une partie débat avec les élèves. Le retour sur cette action a été particulièrement positif, tant de la part des élèves qui se sont montrés attentifs et très en demande, que de la part de l’établissement. Une convention a été signée pour l’année 2013-2014, permettant de mettre en place cette action tout au long de l’année scolaire.

Dans le même objectif de sensibilisation de la population aux violences faites femmes, une « action pédagogique pénitentiaire » a été réalisé à la Maison d’Arrêt de Nîmes. A cet effet, une conférence débat a été mis en place le 17 avril 2013 sur le thème « Violences faites aux femmes : Comprendre, anticiper, se protéger ». Là encore les réactions ont été favorables et l’Association Via Femina Fama prendra le relai pour répondre aux futures sollicitations de l’établissement.